Comment reprendre confiance en soi par le biais de la photographie

Une séance photo pour reprendre confiance en soi : efficace ou pas ?

Pour information, je ne suis pas devenue photographe pour seulement réaliser de belles photos. Mon métier d'aujourd'hui va bien au delà.  Pour la petite histoire, j'ai quitté mon ancien travail qui n'avait rien à voir avec la photographie pour aider mon prochain. C'était comme une nécessité, une évidence. J'ai toujours été complexée par mon corps, que je sois mince, musclée, un peu plus en forme, je n'ai jamais accepté mon image (mais j'y travaille quotidiennement). Sachant la détresse des femmes dans notre société du paraître, j'ai souhaité mettre mon regard bienveillant au service des femmes pour les aider à reprendre confiance en elle. Car oui le secret de la confiance en soi,  c'est le regard de l'autre qui est posé sur soi. Il est le déclencheur de la suite, l'aide pour pousser la porte du nouveau chemin de l'acceptation.

Gagner en confiance en se faisant photographier

L'idée en a fait bien rire plus d'une et d'un mais je vous assure cela fonctionne. Tout d'abord il faut choisir le ou la bonne photographe qui a certaines capacités et aptitudes comme la bienveillance, des connaissances en psychologie, connaître toutes les morphologies, trouver les bons mots pour rassurer et encourager. Comme vous le voyez je ne suis pas seulement une photographe, je combine mes différentes qualités pour vous faire vivre une expérience. 

 

Ce type de séance photo ne se réalise pas sur un coup de tête, c'est un projet mûrement réfléchi car vous devez être prête à lâcher prise, à vous laisser guider, à vous laisser transporter, c'est là que va rentrer le côté psychologique et invisible qui va se produire lors d'une séance que l'on peut nommer « boudoir », « photo-thérapie », le terme prend différents noms mais le but est le même vous aider à aller à la reconquête et à l'acceptation de votre image.

 

Comme je le dis lors de mes séances, je ne suis que la clé après c'est à vous de continuer le chemin. Je ne suis que le déclencheur, je vous montre ce que je vois par contre je ne suis pas une magicienne. Je n'ai pas la capacité de transformer votre corps mais je vais juste planter une petite graine dans votre cerveau qui va demander de l'entretien pour germer et prendre place. La suite vous appartient, j'ai juste envie de vous poser une question : « vous vivez pour vous ou à travers le regard des autres ? »

Je n'ai pas "le corps" pour poser en lingerie

C'est l'une des phrases que j'entends le plus lors de mes entretiens téléphoniques pour réserver une séance photo-thérapie. « J'ai envie de reprendre confiance en moi, mais je n'ai pas le corps pour poser en lingerie » je déteste cette phrase tout simplement. Je rappelle que les diktats des critères physiques sont propres à chacun, à sa culture, à son âge, à son éducation, à ses envies, en gros le corps "parfait" n'existe pas. De plus ce sont les hommes qui ont créé des standards de beauté. 

 

Il est temps d'arrêter de vouloir ressembler à une autre et de vous donner les moyens de vous aimer, de vous accepter tel que vous êtes. Après rien ne vous empêche de vouloir transformer ou modifier votre corps par le sport par exemple, la chirurgie (si cela vous permet de vous sentir mieux et non de ressembler à une autre), Prendre soin de votre mental, de vous faire coacher.

Nous devons sortir de cette course effrénée à la beauté « parfaite ». Il n'y a rien de plus ennuyeux que des corps qui se ressemblent, nous sommes tous uniques et la diversité est notre richesse.

Depuis le début de cet article je vous montre des photos d'une femme aux courbes harmonieuses et pourtant elle se déteste. Pour vous, lectrices, lecteurs, ce corps est "parfait" vous aimeriez même lui ressembler. Je veux juste vous faire comprendre que l'on soit mince, pulpeuse, nous ne sommes jamais satisfaite car nous sommes conditionnées à cette recherche du corps parfait. Nous devons voir les choses différemment pour évoluer.

 

Cette cliente a fait le choix de poser en lingerie pour prendre conscience de son corps et de l'image qu'elle pouvait dégager. Je l'ai challengé pendant cette séance photo, un peu bousculé mais elle a apprécié de se voir autrement. Certes elle a encore du chemin à faire mais comme elle me l'a dit j'ai ouvert la porte et pour moi c'est l'essentiel, j'ai rempli ma part du contrat.

Et vous, que voulez-vous ?  Restez dans votre souffrance ou y faire face ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0
membre de la fédération française de la photographie et des métiers de l'image

HORAIRES D'OUVERTURES

du mardi au samedi : 9h00 - 12h00 / 13h30 - 18h00

Séance à partir de 13h30

Hélène Dourliand Photographe

Rambouillet - Yvelines - Paris - Île-de-France  - Pessac - Bordeaux - Bassin d'Arcachon - Mios - Gradignan

06.75.47.52.92